Tromper pour rompre, une bonne idée ?

de | 8 décembre 2016

Si certains trompent pour chercher l’excitation ou par besoin sexuel, certains se servent de l’infidélité comme méthode pour rompre. Mais cette méthode est finalement assez lâche et nous allons tenter de vous dissuader de tromper pour rompre.

Pourquoi tromper pour rompre est une mauvaise idée

Rompre n’est jamais simple. Quand on a aimé quelqu’un, on a peur de lui faire mal et de lui annoncer la terrible nouvelle. Rompre c’est aussi mettre derrière soi plusieurs mois ou années de sa vie sans forcément savoir ce qu’on retrouvera après. Plutôt que de prendre son courage à deux mains et déclencher la discussion, il peut être tentant de partir à la faute pour que ce soit l’autre qui décide de vous quitter. Mais attention, si vous trompez l’autre pour qu’il vous quitte vous allez gâcher tout ce que vous avez vécu de beau ensemble. Vous ne l’aimez plus, c’est une chose et c’est votre droit, mais en la ou le trompant vous allez effacer de sa mémoire tout le bien que vous lui avez fait pour ne demeurer à jamais qu’un lâche, un traitre, un menteur. Si vous ne déclenchez pas la discussion de rupture c’est pour ne pas la/le blesser mais en trompant vous ferez encore plus de mal. Enfin, rien ne dit que vous ne serez pas pardonné pour votre adultère. Si vous trompez, votre partenaire peut penser que ce n’est qu’une erreur d’une fois et vous donnez une seconde chance, vous allez alors devoir rompre verbalement ou retromper à nouveau en refaisant encore beaucoup de mal. En bref, tromper pour rompre va vous emmener dans une spirale infernale dont vous ne sortirez pas grandi.

Soyez courageux et n’hypothéquez pas l’avenir

Vous ne savez pas de quoi demain sera fait. Peut être que les défauts que vous trouvez aujourd’hui à votre mec ou à votre copine vous reséduirons dans le futur. Si vous rompez courageusement, en expliquant calmement ce qui vous motive, vous passerez pour quelqu’un d’adulte qui sait ce qu’il veut et qui a le courage de ses opinions. Et si un jour vous essayez de revenir rien ne pourra vous être reproché. Tromper est quelque chose de naturel mais ça doit répondre à une vraie pulsion, à une vraie envie, et pas juste être une réponse à un manque de courage. Enfin, n’oubliez pas que quand on trompe on ne doit jamais avouer car ça ne sert qu’à soulage sa propre conscience au prix d’une grosse douleur pour le conjoint.