Femmes Infidèles pendant la grossesse – un vrai tabou

de | 3 novembre 2016

Alors qu’une grossesse doit être l’apothéose d’une vie de couple, ça ne se passe pas toujours comme prévu. Certaines femmes sont même infidèles pendant leur grossesse alors qu’elles ne l’avaient été auparavant. Et vivre avec une énorme culpabilité est alors un vrai fardeau. Essayons donc de comprendre pourquoi certaines femmes sont infidèles pendant la grossesse.

Pourquoi une femme est-elle infidèle pendant sa grossesse ?

La grossesse est une période de grand bouleversement pour la femme. Au delà de la préparation à l’arrivée d’un bébé, elle vit une transformation hors norme au niveau corporel et absorbe une dose d’hormones démentielles.

Au niveau du corps, une femme enceinte est déformée et le regard de son mari peut s’en trouver changé. Alors qu’il la voyait jusque là comme une partenaire sexuelle, l’homme va voir la femme enceinte comme l’enveloppe de son futur bébé et pourra ne plus avoir envie d’elle à la fois pour ne pas mélanger son bébé à des choses « sales » et parce que les nouvelles formes de sa femme ne l’attirent pas. Victime passive de cette situation, la femme enceinte pourra être tentée d’aller chercher ailleurs la sensualité que son homme ne lui apporte plus. Surtout qu’avec les hormones, ses envies peuvent devenir des pulsions violentes.

Selon les femmes enceintes, la libido pourra être soit tuée soit boostée par la grossesse. Dans le premier cas, l’alourdissement et la déformation tuera tout désir mais, dans le second, les hormones la pousseront à avoir en permanence envie de sexe et de tester de nouvelles choses. Si une femme enceinte a de grosses envies sexuelles, ça pourra la conduire à l’adultère si son mari ne la satisfait pas.

Que fait après un infidélité enceinte ?

Evidemment, une femme enceinte qui trompe pendant sa grossesse va énormément s’en vouloir. Pendant la grossesse mais même après la naissance. Regarder son bébé la conduira forcément au souvenir de son adultère. Pour vivre avec le souvenir de cette faute, il lui faudra accepter que son corps a été soumis à de violents changements et que son couple, autant elle que son mari, n’ont pas su s’y adapter. Elle est la principale fautive mais on ne pourra pas la juger comme une infidèle classique car elle a vécue une période de vrai chamboulement à laquelle son mari n’a pas su ou pas voulu s’adapter. Maintenant, c’est fait c’est fait, tant pis. Le mieux est évidemment de ne rien dire, avouer ne ferait qu’empirer les choses. Oubliez ce faux pas et profitez de votre fabuleux bébé, plus rien d’autre ne compte désormais pour vous comme pour votre couple.